Événements

Événements

Escales touristiques

Offres touristiques

Réservez

Réservez

Pass’Découvertes

Pass'Découvertes

Ports fluviaux

Ports fluviaux

Ports maritimes

Ports maritimes

Le Parc naturel marin du golfe du Lion et l’UVPO ont organisé, le 24 septembre dernier, une rencontre d’information autour d’un projet commun visant à améliorer la gestion environnementale des ports du Parc.

En introduction, Serge Pallarès, Président de l’UVPO, a rappelé que l’union régionale, à travers ses missions de formation et d’animation de réseaux, sensibilise les ports à la certification « Ports Propres » dans la poursuite du label initié en Languedoc-Roussillon au début des années 2000.

Michel Moly, Président du parc naturel marin du golfe du Lion, a précisé que le Parc naturel marin s’étend sur 100 km de côtes et rassemble 10 ports, de Leucate à Cerbère soit 4000 km2 d’aire protégée sur lesquels le Parc anime un plan de gestion.

Dans ce cadre et pour lancer l’une des actions du groupe de travail constitué en 2016 sur la mise en réseau des ports, l’UVPO et le Parc souhaitent s’associer pour lancer une dynamique conjointe de certification « Ports Propres » dans tous les ports du périmètre du Parc.

Véronique Tourrel, Déléguée générale de l’UPACA (Union des Ports de plaisance de PACA et Monaco) a présenté le processus de certification CWA 16387 Ports Propres, les exigences mais aussi les avantages de cette certification. Obtenir la certification « Ports propres », cela signifie que le port s’engage dans l’amélioration de sa gestion environnementale. Cela concerne la lutte contre les pollutions, aussi bien chroniques qu’accidentelles, le tri et la gestion des déchets, ainsi que l’amélioration des pratiques de carénage. Pour cela, le port doit acquérir ou mettre à niveau ses équipements (déchetterie, aire de carénage…) et former son personnel afin qu’il puisse sensibiliser les usagers du port.

Le port de Leucate a témoigné de manière très concrète sur son engagement dans cette certification qui devrait aboutir en 2019. Des représentantes de la DREAL et de la Région Occitanie, présentes à cette  réunion, ont rappelé avoir des dispositifs financiers qui permettent d’intervenir sur des aménagements type aire de carénage, déchetterie, points propres, etc.

Le préalable à cette démarche est une étude « diagnostic environnemental » qui permet d’évaluer les marges de progrès du port et définir le plan d’actions et les investissements nécessaires.

L’UVPO et le Parc Naturel Marin vont rechercher les financements nécessaires pour réduire le coût de ce diagnostic et réaliser un appel d’offres commun pour un prestataire unique.

Contactez-nous


UNION DES VILLES PORTUAIRES D'OCCITANIE

Siège de l'Association, Capitainerie de Saint Cyprien, Quai Arthur Rimbaud,
66750 SAINT-CYPRIEN
uvpo.contact@gmail.com
mi, libero facilisis sed id leo.